Unis Contre l'Extrême Droite

Unis Contre l'Extrême Droite

Soralodieudosphère fasciste


Alain Soral à Lyon : « une conférence qui favorise le racisme et l’antisémitisme »

//www.rue89lyon.fr/2014/05/22/alain-soral-a-lyon-conference-qui-favorise-racisme-antisemitisme/

 

Alain Soral à Lyon : « une conférence qui favorise le racisme et l’antisémitisme »

4417 VISITES | 59 COMMENTAIRES

Ce lundi 26 mai à 19h, dans une salle de conférence du 5e arrondissement de Lyon, l’idéologue d’extrême droite Alain Soral qui se définit comme« national-socialiste », donnera une conférence. Le compagnon de route de Dieudonné a choisi un titre qui en dit long : « Les juifs et les autres ».

Contacté par Rue89Lyon, le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, a réagi :

« Le titre de la conférence laisse furieusement penser qu’il pourrait s’agir d’une rencontre qui favorise le racisme et l’antisémitisme. Il n’y a pas les juifs et les autres. Le racisme consiste précisément à dire qu’il y a des personnes différentes des autres. »

Et il ajoute :

« On connaît les engagements de Monsieur Soral. Il attise les petites haines qui rongent notre République. »

Mais Alain Soral tient l’argument pour se dédouaner de tout propos antisémite.

Le leader d’Egalité et Réconciliation interviendra en effet aux côtés de Gilad Atzmon, un saxophoniste israélien pro-palestinien, engagé depuis plusieurs années dans la mouvance Soral-Dieudonné. Des intellectuels palestiniens avaient tenu à prendre publiquement leur distance avec Gilad Atzmon qualifié dans une tribune d’« antisémite au sens classique ».

 

La conférence d’Alain Soral aura lieu

Contrairement au spectacle de Dieudonné « Le mur » interdit en janvier dernier, cette conférence ne sera pas interdite par le représentant de l’Etat à Lyon :

« Il s’agit d’une réunion privée », expose le préfet du Rhône qui ajoute que des policiers en civil iront écouter les débats.

Comme dans toutes les conférences organisées par Egalité et Réconciliation dans la région lyonnaise, il faut d’abord envoyer un mail et numéro de téléphone pour ensuite être prévenu au dernier moment.

A la manoeuvre, comme le révèle le site Rebellyon, l’association « Racines et Saveurs » faux-nez des Soraliens à Lyon. La salle du 5e arrondissement a été réservée sous ce nom.

Ce n’est pas la première fois que la section Rhône-Alpes d’Egalité et Réconciliation organise une conférence. C’est même une de ses spécialités militantes. La précédente, en février dernier, avait eu lieu à Meyzieu, avec Farida Belghoul, l’initiatrice de la « Journée de retrait de l’école ».


23/05/2014


Soral et dieudonné appelent à voter FN partout où c'est possible!

//quartierslibres.wordpress.com/2014/04/10/soral-dieudonne-et-les-resultats-de-la-reconciliation-nationale-sur-le-terrain/#more-4371

Soral, Dieudonné et les résultats de la réconciliation nationale sur le terrain

10AVR

Les élections municipales sont passées. Les résultats ont été conformes aux prévisions. Abstention record et incrustation du FN dans le paysage.
Alain Soral et Dieudonné travaillent pour le Front National, quoique le premier l’affiche plus volontiers que le second.

Tous les deux se félicitent du résultat du FN aux dernières élections municipales. Soral prédit une victoire écrasante du FN aux européennes et Dieudonné explique qu’il faut voter FN là où c’est possible pour faire sauter le verrou « du front républicain » et se débarrasser ainsi des « voyous ».

Ces deux personnages publics nous racontent à grand renfort de spectacles, de vidéos et autres produits dérivés que le Front National c’est la réconciliation nationale, et que c’est une chose souhaitée par tout le monde face aux divisions créées par les forces obscures du lobby « sioniste », les Francs-Maçons etc

antisémitisme argent facile

Les deux compères racontent une fable et expliquent à longueur de temps que le FN est une organisation qui défend les pauvres et qui va tendre la main aux immigré.e.s.

Ils le font en brouillant les repères, en mentant de manière récurrente. Ils vendent du rêve et de la moquerie à des gens qui souffrent.

L’envie de croire qu’une réconciliation est possible, et qu’il sera un jour possible d’être reconnu pousse beaucoup des nôtres à être réceptifs à leurs discours. L’absence de perspective d’une alternative économique permet de faire avaler aux gens qu’un petit groupe maléfique dirige le monde et que des chevaliers "bleu blanc rouge" vont les sauver.

Le discours est beau, bien rodé. Il fonctionne, on en voit les résultats.

illustration du taf de dieudonné

Même s’ils ne sont pas les principaux facteurs de la démobilisation, on peut considérer que le travail de Soral et Dieudonné a été dans le sens de pousser les habitants des quartiers à ne pas se mobiliser sur le terrain parce que toute action autonome serait impossible. C’est ce qu’ils vendent à travers leurs sketchs et vidéo : tout serait contrôlé sauf eux. Ils ont créé un marché et fidélisé des consommateurs de divertissement politique à qui il suffit de cliquer et d’acheter pour croire qu’ils militent. La réalité nous montre pourtant que des listes autonomes locales ont réussi à se faire entendre.

Leur discours pousse aussi à l’abstention. On a pu se rendre compte à quel point l’abstention favorise le Front National. Là où il l’emporte, c’est face aux divisions des formations politiques traditionnelles et dans un contexte de forte abstention.

Ce qui est intéressant, c’est de voir sur quelle ligne politique le FN l’emporte sur le terrain.
A Hénin Beaumont, après plus de 15 années de tentatives, le FN l’emporte. La victoire n’est pas basée sur une politique de la gauche du travail : c’est à destination des classes moyennes et en opposition à la ligne de Soral. Le candidat élu, Steeve Briois, est un militant qui a toujours été hostile envers les immigrés.
A Hayange, zone désindustrialisée, ce n’est pas non plus la réconciliation nationale qui prime. Le candidat élu, Fabien Engelmann est désormais un proche de Riposte Laïque après avoir mangé à presque tous les rateliers.
Il a mené une campagne fondée sur l’insécurité et les problèmes de délinquance, et va institutionnaliser le racisme : les bons de nourriture pour familles en difficulté seront délivrés prioritairement aux familles « françaises ».
Pas tellement « gauche du travail », les discours sécuritaires et la fiscalité pour celles et ceux qui possèdent un peu. Au menu, attaques contre les plus démuni.e.s et divisions au sein des classes populaires.
En région parisienne, à Mantes la Ville, c’est la construction d’unemosquée semble poser problème. La campagne a porté sur l’insécurité et le « communautarisme ».
Dans le sud de la France, on connait la ligne politique de Robert Ménard nouveau Maire de Béziers.
En revanche, on a pu découvrir la ligne politique de David Rachline qui a été militant d’Égalité & Réconciliation durant au moins deux ans. Sa campagne a été clairement bâtie sur une ligne islamophobe.

Pas de réconciliation, pas d’égalité. Il n’y a pas de place pour nous dans leur réalité.

rachline E&R
On a pu découvrir qu’ailleurs la campagne du FN avait été particulièrement brutale niveau attaques islamophobes.

Dans les faits, le FN qui gagne sur le terrain continue son travail : cogner sur les immigré.e.s, les musulman.e.s et favoriser ceux qui possèdent un peu en écrabouillant les plus démuni.e.s.
Aucune politique sociale sérieuse, mais une attaque en règle des populations des quartiers.
On peut constater que ce qui s’impose sur le terrain n’a rien d’une réconciliation nationale potentielle : la ligne Soral ne s’est pas imposée au FN. Elle y est soit critiquée, soit les gens qui y ont adhéré s’en sont démarqués.

La première déclaration fracassante de Marine Le Pen a été de faire de l’agitation sur le porc à la cantine, Soral l’a soutenue immédiatement et mécaniquement.

soral éleveur de porcs

Étant donné cet écart entre discours et réalité, il convient alors de poser plusieurs questions.

La première : pourquoi le FN soutient-il Soral et Dieudonné, alors qu’ils ne reprend aucune des thèses mises en avant par ces derniers ?

La réponse est simple : ils sont utiles en raison de leur travail de diversion. Leur spectacle de marionnettes a deux fonctions.
La première est de nous faire croire que les dominants de ce pays auront un jour de la reconnaissance pour nous sans qu’on ait à se battre contre eux pour demander l’égalité, justice et réparations. Cela nous met dans une position infantilisante et soumise mais avec l’espoir qu’on n’aura pas à se battre. On reste des « meskines ».
La seconde c’est que la grille de lecture qu’ils envoient à longueur de spectacles et de vidéos ne nous est d’aucune utilité. Elle sert juste à nous faire penser avec des concepts propres aux droites radicales européennes, cela ne peut que nous faire adhérer à leurs positions.
Quand on pense avec les mots du maître, on est aliéné.

Seconde question : pourquoi Soral et Dieudonné soutiennent-ils un parti qui va à l’encontre de la réconciliation qu’ils prêchent ?

La réponse est évidente, il suffit de lire et d’écouter attentivement ce qui est dit par le binôme. Ils ne font que répéter ce que le FN raconte, en disant que c’est juste plus honnête que les autres partis. La réconciliation promise est une assimilation masquée. Ce qui séduit, c’est la forme du discours. Ces deux personnes qui critiquent les politiciens et les publicitaires utilisent les mêmes méthodes de communication.
Ceux sont eux aussi des professionnels, ils vivent de leur baratin : ils la vendent au FN qui les soutient (Philippe Péninque et Frédéric Chatillon des proches de Marine Le Pen ont fondé l’association de Soral, Dieudonné est un proche deJean-Marie Le Pen), mais ils la vendent aussi aux gens qui veulent croire à ce qui est raconté.

Ce qui nous amène à la troisième question : puisque ces deux personnes nous mentent (avec talent), comment ça marche ?

Tout cela fonctionne parce que pour l’instant aucune parole n’émerge clairement de l’autre côté et que la résignation nous est rabâchée sans arrêt.
Beaucoup de gens préfèrent se réfugier dans une fiction ou un simulacre de réflexion et d’action militante que d’affronter la réalité.

La droite de gouvernement s’adresse aux possédants et défend leur intérêts, le FN et le PS se disputent les votes des classes qui possèdent un peu en expliquant qu’il n’y a pas de place pour tout le monde. Le PS demande à ses électeurs de se serrer la ceinture « sinon ça pourrait être pire », le FN promet une raclée pour les plus démuni.e.s parce que ce qu’ils coutent cher.
Les deux figures qui émergent des résultats de ces élections sont le FN qui s’impose dans plus de dix municipalités et Manuel Valls qui arrive à Matignon.

Dieudonné, Soral et Valls partagent une vision politique, sociale et économique de droite avec un emballage qui se prétend de gauche.
Leurs destins sont liés : ils sont le symptôme d’une absence d’alternative à la crise actuelle.
Entre eux pas de combat, seulement de la concurrence.


11/04/2014


L'extrême droite conquiert les quartiers nord de Marseille

//www.laprovence.com/article/actualites/2820075/theorie-du-genre-lalliance-extreme.html

Théorie du genre : l'alliance extrême

Marseille

Ils rassemblent dans une même salle figures d'extrême droite, catholiques et musulmans radicaux

Actualités - Théorie du genre : l'alliance extrême
Belghoul, Laibi et Soral ont donné ces derniers mois des conférences dans les quartiers Nord.

Photos DR

 

Alain Soral, Farida Belghoul ou Salim Laibi, figures du complotisme et théoriciens d'une alliance catholico- musulmane, ont multiplié les actions à l'aube des municipales.

"Les résistants n'étaient que des lâches, des opportunistes. Pourtant, on les fait passer pour des héros dans les livres d'histoire et les documentaires. Alors que la plupart ont attendu la victoire russe à Stalingrad, signe de la débâcle nazie, pour se manifester ! Pétain, lui, était un vrai héros."

Ces propos nauséabonds ne sortent pas de la bouche d'un historien pro-Vichy. Mais de celle d'un étudiant marseillais de 19 ans. Avec cinq de ses amis "anti-système et catholiques pratiquants", il est venu assister en ce dimanche de février à une conférence de Farida Belghoul, figure du complotisme et instigatrice des Journées de retrait des enfants de l'école (JRE) "pour protester contre l'enseignement de la théorie du genre" dont le dernier opus s'est déroulé ce lundi, sans grand succès.

Après avoir accueilli trois semaines auparavant Alain Soral, théoricien d'extrême-droite aux discours antisémites, le Diamant Palace, salle de mariage du 16e arrondissement de Marseille, affiche à nouveau complet. Dans l'assistance, quelques jeunes d'Action Française, des radicaux catholiques et musulmans, mais aussi des parents d'élèves. Une bande d'ados en survêtements grignote même des bonbons dans un coin. Comme au cinéma.

 

Farida Belghoul, surnommée "Tata Farida"

 

La séance, qui coûte 5 euros, est des plus épicées... Si la thématique annoncée sur les flyers tend plutôt vers la petite enfance et la scolarité, le champ lexical des intervenants verse davantage dans Full Metal Jacket que dans Le Cercle des poètes disparus. "Prenez mille personnes, d'un côté ou de l'autre d'une bataille, ce sont les plus organisées qui vont gagner, c'est aussi simple que ça. Organisons-nous !", lance en préambule Salim Laibi, président de l'association Cobema (Communauté arabo-berbère de Marseille), qui fut notamment candidat aux législatives 2012. "La solution pour nos enfants ne se trouvent pas dans les urnes, mais dans la mission sacrée des parents, embraye Farida Belghoul, que ses disciples surnomment "Tata Farida". La finalité de la JRE est de sauver nos enfants, quoi qu'il nous en coûte. On leur fait croire à l'école qu'ils peuvent changer de sexe si tel est leur désir ! Cet objectif est satanique, nous devons nous organiser, pourquoi pas en dehors de l'école publique ? Cette théorie s'attaque à la figure de l'homme, au sang du père. Nous allons livrer à ce monde nos enfants innocents, et nous en porterons la responsabilité devant les Hommes et devant Dieu."

Satan, Sodome et Gomorrhe, les références bibliques, comme les termes guerriers, sont légion dans le discours musclé des différents intervenants. Les ennemis à pourfendre aussi : "Le parti socialiste, même si l'UMP n'est pas en reste, Christiane Taubira et sa loi hérétique, Vincent Peillon..."

 

Les cibles : les Franc-maçons, les banquiers et... Woody Allen

 

Contre eux, Farida Belghoul exhorte les Marseillais à "se lever, quel qu'en soit le prix". Avant de clamer à deux reprises la devise de ces Journées de retrait : "Vaincre ou mourir". Applaudissements nourris dans l'assistance. Habile oratrice, Farida Belghoul va alors flatter son public, en appelant à "des alliances authentiques de principe entre catholiques et musulmans. La convergence islamo-catholique doit être une locomotive. Nous en recueillerons des fruits insoupçonnables." Avec un clin d'oeil au passage à Christine Boutin, dont elle est proche."Je viens de recevoir un texto de Mme Boutin. Elle me dit que ce matin, à la sortie de la messe, les catholiques qui l'ont croisée l'ont félicitée d'être dans cette convergence avec les musulmans". Sourires béats de ses confrères Salim Laibi et Albert Ali. Ce dernier poursuit : "Un abbé parisien a dit récemment que Jeanne d'Arc était de retour, et qu'elle s'appelait Farida !"

Les débats s'achèvent par une intervention de Salim Laibi, le régional de l'étape, qui comme souvent dans ses discours, va très loin. "Heureusement que vous êtes assis, sinon vous allez tomber de votre chaise, prévient-il. La théorie du genre est le projet d'un gouvernement mondial anti-religieux."

Les Franc-maçons, les banquiers, et même Woody Allen qui a "épousé sa fille adoptive" sont les cibles du jour. Avant une conclusion sans appel : "Tout est vérifiable sur internet". Autrement dit, une porte ouverte sur le n'importe quoi.

Retrouvez également aujourd'hui dans La Provence (édition Marseille), ainsi que dans notre Edition Abonnés, l'interview de Jean-Yves Camus et le portrait du docteur Laibi : "Théorie du genre : l'alliance extrême"


03/04/2014


Joe la buse va devoir fermer son site, et c'est tant mieux!

//www.leparisien.fr/faits-divers/haine-raciale-le-parquet-assigne-joe-le-corbeau-pour-faire-fermer-son-site-26-03-2014-3711287.php

 

Haine raciale : le parquet assigne «Joe le Corbeau» pour faire fermer son site

 

Publié le 26.03.2014, 13h28 | Mise à jour : 14h43

«Le parquet a demandé de la façon la plus large que les images plus que contestables diffusées sur le site de 'Joe le Corbeau' soient interdites», a expliqué le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet.

«Le parquet a demandé de la façon la plus large que les images plus que contestables diffusées sur le site de 'Joe le Corbeau' soient interdites», a expliqué le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet. | Capture d'écran/Croah

Zoom
Le parquet de Toulouse défendra ce jeudi devant le juge des référés sa demande d'interdiction du site Croah.fr, tenu par «Joe le Corbeau», dessinateur gravitant dans la sphère de et ayant fait des Juifs sa principale cible.  L'homme de 32 ans a déjà été mis en examen fin janvier à Toulouse pour provocation à la haine raciale par écrits et images diffusés par voie électronique.

«On a eu le souci dans cette assignation de faire le maximum pour bloquer la diffusion de messages, sous quelque forme que ce soit, qui pour nous sont clairement antisémites», a expliqué le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet, précisant que le parquet était à l'initiative de cette procédure.

Dans son assignation, le parquet a également assigné les fournisseurs d'accès à (, Orange, SFR, Numéricable, Free, Darty) pour s'assurer que, si le juge devait lui donner raison, la fermeture du site actuel de «Joe le Corbeau» serait effectivement mise en oeuvre.

«Joe le Corbeau» dénonce une «pègre sioniste»

La réponse de l'intéressé, de son vrai nom Noël Gérard, ne s'est pas fait attendre : le 21 mars, il écrit sur son blog : «Non content de m’avoir mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, la pègre sioniste, incarnée par la LICRA, me fait transmettre à mon domicile, ce mardi 18 mars, une assignation en référé par un huissier de justice».

«Leur objectif est simple, poursuit-il : censurer au plus vite et définitivement le site Croah.fr, en me condamnant par la même occasion à une lourde peine, pour avoir eu l’outrecuidance de remettre en question, par dessin ou par écrit, la légitimité de l’État d’Israël et l’influence néfaste de leurs représentants sur les institutions de notre pays, la France.», ajoute-t-il.

Déjà mis en examen pour une quenelle

Proche de Dieudonné, l'homme est déjà mis en cause pour avoir diffusé sur internet une photo montrant un homme réalisant une «quenelle» devant l'école juive Ozar Hatorah (rebaptisée Ohr Torah), le lieu où, en 2012, Mohamed Merah, petit délinquant converti à l'islamisme radical, avait assassiné trois enfants juifs de 4, 5 et 8 ans et un enseignant au nom du jihad.

«Joe le Corbeau» est également soupçonné d'avoir diffusé un cliché du même homme dans la même posture, pris devant l'appartement où Mohamed Merah a été abattu.

Sa mise en examen était assortie d'un contrôle judiciaire lui interdisant de diffuser «par quelque moyen que ce soit» des articles, des photos ou toute oeuvre faisant référence à la «quenelle» d'Ozar Hatorah ou d'ailleurs. Noël Gérard et son avocat ont contesté cette disposition et obtenu gain de cause devant la chambre de l'instruction: en effet, l'infraction pour laquelle «Joe le Corbeau» est poursuivi ne permet pas le placement en détention provisoire et comme la sanction à une violation d'un contrôle judiciaire est justement la détention provisoire, le contrôle judiciaire n'était pas possible dans ce cas précis.

L'audience doit se dérouler au tribunal de grande instance de Toulouse à partir de 14h30.

 

LeParisien.fr


27/03/2014


Dieudonné le politicien d'extrême droite "commence" à payer ses amendes-Il serait temps!!!

Avec 650000€ en liquide chez lui et ses investissements au Cameroun, c'est tout de même le minimum non? Ah mais pardon, il est "antisystème", il ne paye pas. Comme toutes les entreprises du CAC40 ou les banquiers donc...

 

//www.francetvinfo.fr/societe/dieudonne/dieudonne-commence-a-payer-ses-amendes_552699.html

Dieudonné commence à payer ses amendes

Au total, après ses différentes condamnations, l'humoriste a cumulé quelque 65 000 euros d'amendes.

Dieudonné au tribunal de Paris, le 7 novembre 2011. 
Dieudonné au tribunal de Paris, le 7 novembre 2011.  ( CHARLES PLATIAU / REUTERS)

Partager

Il refusait de les payer depuis des années. Il était même soupçonné d'avoir organisé sa propre insolvabilité. Dieudonné a commencé à payer les amendes auxquelles il a été condamné, indique, vendredi 14 mars, une source judiciaire. 

"J'avais annoncé que les amendes seraient payées. Cela a été fait récemment, comme prévu", a confirmé Jacques Verdier, l'un des avocats de l'humoriste controversé. Habitué des prétoires, où il a été condamné notamment pour des propos antisémites, Dieudonné M'bala M'bala devait, au total, environ 65 000 euros d'amendes, selon les estimations de la justice. Il aurait commencé à payer l'une des dernières amendes, chiffrée à 28 000 euros, après une condamnation de la cour d'appel de Paris, le 28 novembre 2013.

Dieudonné a commencé à régler ces sommes alors que le ministère de l'Économie avait la possibilité d'engager une procédure de contrainte judiciaire prévue par la loi et pouvant éventuellement déboucher sur une peine d'emprisonnement. Lors d'une perquisition menée mardi 28 janvier à son domicile en Eure-et-Loir, les enquêteurs avaient saisi 650 000 euros et 15 000 dollars.


15/03/2014


Les petits amis fachos de dieudonné (1)

//www.politis.fr/Dieudonne-ses-amis-et-le-Front,26082.html

 

Dieudonné, ses amis et le Front national

Dis-moi qui sont tes amis et je te dirai qui tu es. Ceux qui ne voient dans les « blagues » antisémites de Dieudonné que de l’humour auront une nouvelle fois la preuve qu’ils se trompent. Pierre Panet, négationniste notoire et vieil ami de Dieudonné, est candidat en 29e position (non éligible) sur la liste du Rassemblement Bleu Marine (FN) dans le 12e arrondissement de Paris, vient de révéler Le Monde.

Dieudonné et Pierre Panet (DR)

Cet ancien postier, auteur d’une tribune sur « l’humanisme » (sic) de Robert Faurisson, est un très proche de Dieudonné. Tous deux ont tourné une vidéo diffusée sur le site nauséabond « Egalite et Réconciliation », et Pierre Panet apparaissait, en tant que « syndicaliste, ancien du PCF et du PSU » , sur la Liste Anti Sioniste de Dieudonné aux Européennes de 2009, aux côtés d’autres olibrius d’extrême-droite, comme Alain Soral ou Cyrille Rey-Coquais.

Ironie de l’histoire, Panet est si infréquentable que le même Front national déclare ne plus en vouloir : « Je regrette très profondément que ce Monsieur soit sur la liste », a ainsi déploré Wallerand de Saint-Just, tête de liste à Paris pour le FN, un parti qui, pour boucler ses listes, n’a pas été très regardant sur ses candidats.

Hélas pour lui, des amis comme Pierre Panet, Dieudonné en a beaucoup. C’est ce que montrait La galaxie Dieudonné, excellent ouvrage paru en 2011, qui recensait tous les infréquentables allègrement fréquentés par Dieudonné.


12/03/2014